Votre opinion nous intéresse, merci de prendre quelques minutes pour répondre à notre sondage.

Quelle information cherchez-vous?
L'avez-vous trouvée?
Etait-elle claire?
Que manque-t-il? ...

Les réponses à ces questions nous permettrons d'améliorer ce site. Alors prenez quelques minutes pour répondre à notre questionnaire en cliquant sur l'image à gauche, maintenant ou à l'issue de votre visite.

Merci pour votre contribution.

Partager cette page :

La gestion locale de l’eau vise la protection de la ressource en eau et des milieux aquatiques grâce à divers outils mis en œuvre à l’échelle locale.

La gestion locale de l’eau vise à améliorer la qualité de la ressource en eau et à préserver, voire reconquérir, les milieux aquatiques du bassin Artois-Picardie. Elle participe ainsi à l’atteinte des objectifs de la Directive Cadre sur l’Eau, et plus particulièrement à ceux du SDAGE et du programme de mesures. Elle s’appuie sur une gestion à une échelle géographique pertinente, le bassin-versant.

La gestion locale de l’eau est également appelée "gestion par bassin-versant".

Un bassin-versant est un territoire délimité par des lignes de crêtes où les eaux se concentrent au niveau d’un exutoire commun (lac ou cours d’eau).

PNG - 11.1 ko
Bassin versant (© Zimbres)

Le terme de gestion par bassin-versant s’applique donc aux cours d’eau et aux lacs, mais également par convention aux eaux souterraines, aux zones humides et aux eaux littorales.

Il est essentiel que les acteurs de l’eau définissent une gestion concertée de la ressource à l’échelle des bassins-versants. Cette gestion permet de prendre en compte :

  • le cycle de l’eau
  • la dépendance amont-aval d’un bassin-versant
  • et le lien entre les différents usages de l’eau sur un bassin (prélèvement, irrigation, production d’énergie, loisir, réception de pollutions…).

Plusieurs outils opérationnels peuvent être mis en œuvre à cette fin :

Pour en savoir plus