Votre opinion nous intéresse, merci de prendre quelques minutes pour répondre à notre sondage.

Quelle information cherchez-vous?
L'avez-vous trouvée?
Etait-elle claire?
Que manque-t-il? ...

Les réponses à ces questions nous permettrons d'améliorer ce site. Alors prenez quelques minutes pour répondre à notre questionnaire en cliquant sur l'image à gauche, maintenant ou à l'issue de votre visite.

Merci pour votre contribution.

Partager cette page :

Avec la Directive 2000/60/CE (Directive Cadre sur l’Eau - DCE) qui établit un cadre pour une politique communautaire dans le domaine de l’eau, avec pour objectif principal la définition d’une gestion équilibrée de la ressource, tant sur le plan quantitatif que qualitatif, chaque district hydrographique doit élaborer un état des lieux socio-économique de son milieu, des utilisateurs ainsi que des usages de l’eau.

Établissement public de l’État agissant sous contrôle des Ministères de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie, et de l’Économie et des Finances, l’Agence de l’Eau est un véritable outil de solidarité financière entre les acteurs socio-économiques de la politique de l’eau dans le Bassin Artois - Picardie.

Conjugué avec la DCE, cela se traduit notamment par la réalisation et la diffusion d’études ayant comme objectif une meilleure connaissance environnementale à l’échelle du Bassin.

Dans cet objectif et partant du postulat que puisque toute activité humaine a une incidence sur son environnement, parfois immédiate, parfois dont les effets se ressentent bien plus tard, avoir une vue d’ensemble de la population du bassin Artois-Picardie, mais aussi des entreprises, de l’agriculture ou encore des activités qui s’y trouvent permettrait d’anticiper les problèmes liées à l’eau et de mettre en place des politiques plus efficaces et plus économiques car directement centrées sur ces problèmes et adaptées à leurs spécificités.

Cette caractérisation économique usages et de l’utilisation de l’eau concerne ainsi les activités domestiques et urbaines, industrielles, agricoles, marines, les transports, les aspects paysagers en lien avec la ressource et les usages récréatifs.

Le tableau ci-dessous aide à mieux cerner les différentes usages économiques qui œuvrent sur le bassin avec, à chaque fois, des exemples des plus importants secteurs concernés par ces usages.

UsagersSecteurs clés
Usagers domestiques et urbains Services d’alimentation-traitement-distribution en eau potable ; Services de gestion des eaux résiduaires urbaines et d’épuration (STEP) ; Assainissement non collectif
Usagers industriels Agroalimentaire ; Chimie ; Construction automobile ; Déchets ; Énergie (nucléaire, hydroélectrique) ; Métallurgie ; Matériaux ; Papier carton ; Textile
Usagers agricoles Culture ; Élevage
Usagers de l’aquaculture et autres activités marines Aquaculture ; pêche
Usagers semi-naturels Forêts ; zones humides
Usagers des transports Transport routier ; Transport ferroviaire ; Transport fluvial ; Transport maritime
Usagers récréatifs Pêche et chasse récréative ; Sports d’eau ; Tourisme balnéaire ; Tourisme fluvial ; Randonnées

Une présentation détaillée de l’état des lieux 2013 avec téléchargement de ce dernier est disponible ici.

Pour en savoir plus