Partager cette page :

Dans le cadre du programme de surveillance établi par la Directive Cadre sur l’Eau (DCE, 2000/60/CE du 23 octobre 2000), l’Agence de l’Eau Artois-Picardie suit la qualité biologique de ses cours d’eau. Ce rapport présente les résultats d’analyses de la faune invertébrée aquatique benthique de la campagne 2018 sur 62 stations du bassin Artois-Picardie.

Les macroinvertébrés font partie des éléments biologiques utilisés pour évaluer l’Etat Ecologique des masses d’eau. La définition de l’Etat Ecologique est conditionnée par la mesure de paramètres physico-chimiques et hydromorphologiques en complément des indices biologiques.

Le calcul seul de l’Equivalent IBG et celui de l’I2M2 ne permettent donc pas de définir un Etat Ecologique mais contribue à la définition de l’Etat Biologique, avec d’autres résultats d’indices biologiques.

L’Etat Biologique se décline en 5 classes de qualité, de très bon à mauvais.

La classe de qualité est basée sur la valeur de l’ I2M2, en dehors de l’HER 9A pour laquelle l’Arrêté stipule qu’il est possible pour cet HER d’utiliser temporairement pour le prochain cycle, en lieu et place de l’I2M2, l’indice « Equivalent IBG » (phases A+B) de la méthode macro-invertébrés NF T90-333.

Les résultats I2M2 (Equivalent IBG pour l’HER 9A) des campagnes macroinvertébrés 2018 ont permis d’établir que :
14 stations atteignent l’objectif de Très Bon Etat,
15 stations atteignent l’objectif de Bon Etat,
19 stations présentent un Etat moyen,
7 stations présentent un Etat médiocre,
7 stations présentent un Etat mauvais.

Le rapport de la campagne 2018 est disponible sur le site internet de l’agence de l’eau Artois-Picardie.

Pour en savoir plus