Partager cette page :

Le relief du bassin Artois-Picardie, pourtant de faible amplitude, joue un rôle capital dans la répartition des précipitations. Celles-ci, en moyenne de l’ordre de 700 à 750 mm par an, peuvent être très variables selon les années et le lieu.

Les secteurs les plus arrosés se situent sur les plateaux du Haut Boulonnais et du Haut Artois ainsi que sur les contreforts des Ardennes à l’extrême Est de la région. Les autres secteurs peuvent être jusqu’à deux fois moins arrosés.

Pour en savoir plus