Partager cette page :

Le programme de surveillance du bassin Artois-Picardie est destiné à évaluer l’état des eaux conformément à l’objectif de la Directive Cadre sur l’Eau.

Le programme de surveillance du bassin Artois-Picardie est destiné à évaluer l’état des eaux conformément à l’objectif de la Directive Cadre sur l’Eau. Il concerne toutes les catégories d’eau et met en place tous types de contrôles pour l’atteinte du bon état. La surveillance s’effectue sur :

  • 317 sites pour la partie "Escaut, Somme et cours d’eau côtiers de la Manche et de la mer du Nord"
  • 22 sites pour la partie "Sambre"

Le programme de surveillance a été actualisé avec le SDAGE 2016-2021.

Ce suivi se décline en 4 types de réseaux principaux :

- le réseau de contrôle de surveillance (RCS)
destiné à donner une image de l’état général des eaux du bassin.
Il a été mis en place en 2007 et concerne les différents types de ressource en eau : les cours d’eau et canaux, les plans d’eau, les eaux côtières, les eaux de transition et les eaux souterraines.

- le réseau de contrôle opérationnel (RCO)
destiné à suivre l’état des masses d’eau qui risquent de ne pas atteindre le bon état en 2015 et l’efficacité des mesures mises en place pour y remédier.
Le suivi est orienté sur les paramètres déclassants ; il s’arrête lorsque la masse d’eau est revenue au bon état ou au bon potentiel.
Mis en place depuis 2008, ce suivi concerne les différents types de ressource en eau : les cours d’eau et canaux, les plan d’eau, les eaux côtières, les eaux de transition et les eaux souterraines.

- le contrôle d’enquête
ces contrôles peuvent être effectués
pour le suivi de pollution accidentelle
pour le suivi de dégradations d’origine mal connue

- le réseau de contrôle additionnel
pour le suivi des points de captage d’eau potable et celui des zones protégées d’habitat et de protection d’espèces faunistiques ou floristiques

Pour en savoir plus