Partager cette page :

Les réseaux d’observation sont structurés pour entretenir et développer le fond de connaissance sur les milieux aquatiques.
Ils permettent de connaître l’état et suivre l’évolution des milieux, suite aux actions de préservation et de réhabilitation réalisées.
Pour agir, il faut connaître et pour connaître, il faut surveiller...

L’observation de l’état des milieux aquatiques est réalisée aux moyens de réseaux d’observation, qui regroupent des dispositifs de même nature (stations de mesures de la hauteur d’eau, points de prélèvements d’eau ou de sédiments, comptages de poissons,....).

Depuis 2007, ces réseaux ont été restructurés pour répondre aux objectifs de la directive européenne Cadre sur l’Eau (DCE), visant l’atteinte du "bon état" des eaux. Ils comprennent désormais le programme de surveillance destiné à évaluer l’état des eaux.

Pour en savoir plus