Votre opinion nous intéresse, merci de prendre quelques minutes pour répondre à notre sondage.

Quelle information cherchez-vous?
L'avez-vous trouvée?
Etait-elle claire?
Que manque-t-il? ...

Les réponses à ces questions nous permettrons d'améliorer ce site. Alors prenez quelques minutes pour répondre à notre questionnaire en cliquant sur l'image à gauche, maintenant ou à l'issue de votre visite.

Merci pour votre contribution.

Partager cette page :

Le bassin Artois-Picardie recèle une grande richesse en eau souterraine. Cette ressource en eau doit être surveillée de près et protégée car elle pose des problèmes de qualité.

PDF - 2.6 Mo
Carte : Hydrogéologie et captages d’eau potable dans le bassin Artois-Picardie

Cinq grands aquifères sont représentés dans le bassin Artois-Picardie :

  • La nappe de la craie : le château d’eau de la région
  • Les nappes des calcaires
  • La nappe captive du calcaire carbonifère de Roubaix
  • La nappe des sables tertiaires

La disponibilité de cette eau est un enjeu majeur pour le bassin : 93% de l’eau potable dans le bassin est produite à partir d’eau souterraine. Seules deux nappes, celle du calcaire carbonifère et celle de la craie, sont exploitables pour la production d’eau potable.

La difficulté essentielle est de trouver et de capter de l’eau souterraine de qualité pour la production d’eau potable. En effet, certaines nappes du bassin ne peuvent être exploitées en raison de leur mauvaise qualité naturelle ou de leur faible productivité.

Pour en savoir plus :

Pour en savoir plus