Partager cette page :

Dans le cadre du programme de surveillance établi par la Directive Cadre sur l’Eau (DCE, 2000/60/CE du 23 octobre 2000), l’Agence de l’Eau Artois-Picardie suit la qualité biologique de ses cours d’eau. Ce rapport présente les résultats d’analyses des macrophytes de la campagne 2017 sur 28 stations du bassin Artois-Picardie.

Couverture rapport IBMR 2017Les macrophytes font partie des éléments biologiques pris en compte pour l’évaluation de l’Etat Biologique dans le cadre de la DCE. L’indice biologique utilisé pour évaluer l’état des macrophytes est l’IBMR. La combinaison des différents indices biologiques et des paramètres physico-chimiques et hydromorphologiques permet d’évaluer l’Etat Ecologique des masses d’eau.

Le calcul seul de la note IBMR ne permet donc pas de définir un Etat Ecologique mais contribue à la définition de l’Etat Biologique, avec d’autres résultats d’indices biologiques.

L’Etat Biologique se décline en 5 classes de qualité, de très bon à mauvais.

Les résultats des campagnes macrophytes 2017 ont permis d’établir que :

  • 21 stations atteignent au moins l’objectif de Bon Etat fixé par la DCE,
  • 4 stations ont un Etat Biologique moyen,
  • 3 stations présentent un Etat Biologique médiocre.

Le rapport sur le suivi des macrophytes des cours d’eau du bassin Artois-Picardie (Campagne 2017) est disponible sur le site de l’agence de l’eau Artois-Picardie.

Pour en savoir plus