Partager cette page :

Le risque inondation touche une part importante du bassin Artois-Picardie. La dernière décennie a connu des évènements majeurs qui marquent encore les esprits, que ce soit la crue de 2001 touchant la Somme pendant plusieurs mois, ou des épisodes rapides et intenses comme ceux de novembre 2009 sur la Liane et la Hem.

JPEG - 14.4 ko
Inondation dans la Somme (© AEAP - D Devallez)

La prévention du risque inondation

La connaissance des risques et la prévention sont deux volets importants de la gestion du risque inondation dans le bassin.

La connaissance des risques et la prévention sont deux volets importants de la gestion du risque inondation dans le bassin.
Des documents informatifs, tels que les atlas de zones inondables, informent les collectivités et le public sur le risque inondation avec :

  • des cartographies d’aléa
  • des cartographies d’enjeux
  • des cartographies d’enveloppes de crues décennales et centennales, voire millénales.

Ces informations sont établies à partir d’évènements historiques et d’études de modélisation.

Des plans de prévention des risques d’inondation peuvent également être prescrits sur les communes les plus sensibles pour ne pas accroître le risque, et si possible le diminuer. Ces mesures réglementent toute nouvelle installation et construction tout en réduisant la vulnérabilité des installations existantes.

— > Les Plans de Prévention des Risques dans le département du Nord

— > Les Plans de Prévention des Risques dans le département du Pas-de-Calais

— >Les Documents relatifs aux risques dans la Somme

— > Les Documents relatifs aux risques (Plan de Prévention des Risques et Atlas des Zones Inondables) dans l’ Oise

Sur des bassins à risques, les collectivités peuvent s’organiser pour proposer des projets intégrés de gestion des risques, allant au-delà de simples programmes de travaux de lutte contre les inondations. Ces projets peuvent bénéficier du soutien technique et financier de l’Etat en étant reconnu comme « Programme d’action pour la prévention des inondations ».

Enfin, une directive européenne sur l’évaluation et la gestion des risques d’inondation a été publiée en 2007 au journal officiel et sera bientôt transposée en droit français. Nouvel outil de gestion de ce risque, son application consistera à réaliser, à l’échelle des grands bassins hydrographiques :

  • une évaluation préliminaire du risque inondation pour fin 2011
  • une cartographie des risques sur des territoires à risques importants pour fin 2013
  • des plans de gestion du risque inondation pour fin 2015, combinant les différents volets de la gestion du risque énoncés précédemment (connaissance, prévision, prévention, protection…)
La prévision des crues

Afin de gérer et prévoir les risques de crues et d’inondation, les services de l’Etat mettent en place différents dispositifs avec les collectivités.

Le service de prévision des crues Artois-Picardie, au sein de la DREAL Hauts-de-France, a pour vocation de surveiller, prévoir et transmettre les informations sur les crues sur un certain nombre de cours d’eau de ce bassin.

— > Consulter les pages du Service de Prévision des Crues

Le service de prévision alimente le dispositif national qui permet de suivre l’information en temps réel, à l’échelle nationale ou à l’échelle du bassin, et de visualiser les données brutes des stations.

— > [Voir VIGICRUES Artois-Picardie->https://www.vigicrues.gouv.fr/niv2-bassin.php?CdEntVigiCru=1